Free : une épine dans le pied des sites gratuits

Actualité multimédia

Imprimer cet article

Free : une épine dans le pied des sites gratuits

Désormais, la Freebox intègre un système de blocage des publicités. Une mauvaise nouvelle pour les sites dont c'est la seule source de revenus.

Depuis sa dernière mise à jour, la Freebox Révolution offre une nouvelle fonctionnalité permettant d'empêcher l'affichage des publicités. Grâce à ce système, les abonnés à l'Adsl de cet opérateur utilisant ce boîtier ont la possibilité de visiter des sites sans que des « pop-up », bandeaux et autres encarts commerciaux viennent les perturber.

Si les programmes permettant de bloquer les messages publicitaires ne sont pas nouveaux et peuvent être installés sur la plupart des navigateurs, c'est la première fois qu'une box en est pourvue et surtout qu'elle propose son activation par défaut. Une activation par défaut qui, de fait, entraîne la disparition des centaines de milliers d'utilisateurs de la Freebox Révolution du marché de la publicité Internet. Alors sauf à imaginer que ces derniers désactivent cette option (mais pourquoi le feraient-ils ?), le modèle économique des sites proposant des contenus ou des outils financés par la publicité (moteur de recherche, médias, réseaux sociaux…) pourraient subir un mauvais coup. Une situation jugée suffisamment sérieuse pour que Fleur Pellerin, ministre de l'Economie numérique, souhaite rencontrer au plus tôt les éditeurs de Free pour envisager avec eux une solution.  

Article du 04/01/2013 - © Copyright SID Presse - 2013